Najia Nadhir, une femme d’affaires au service de l’éducation

Mme Nadhir a expliqué qu’elle ne supportait plus que des élèves, surtout les filles, abandonnent leur scolarité ce qui l'a poussé à réfléchir à une manière de...


Vendredi 15 février  a eu lieu la siganture de deux conventions de partenariat relatives à la construction d’un lycée et la restauration d’une école dans la commune rurale d’Ouled Fares entre la province de Settat, la direction de l’Education nationale et une femme mécène, qui apportera les fonds  et ce dans l’objectif de contibuer à l’amélioration de la qualité et l’offre d’enseignement dans le monde rural.

Mme Nadhir a expliqué qu’elle ne supportait plus que des élèves, surtout les filles, abandonnent leur scolarité à cause de l’absence d’un lycée, ce qui l’a poussé à réfléchir à une manière de les aider et de les motiver. 

Un exemple à suivre!

What's Your Reaction?

Cute Cute
0
Cute
OMG OMG
0
OMG
Love Love
0
Love

More From: Nos récits

DON'T MISS

0 Comments

Choose A Format
Story
Formatted Text with Embeds and Visuals
Video
Youtube, Vimeo or Vine Embeds
Audio
Soundcloud or Mixcloud Embeds
Image
Photo or GIF